Intelligence artificielle et Sémantique au service des Ressources Humaines

Intelligence artificielle et Sémantique au service des Ressources Humaines

Comment l’intelligence artificielle et l’analyse des données textuelles peuvent aider les ressources humaines ? Lors du Salon de l’Intelligence Artificielle à Cannes, Cécile Dejoux, Professeure des Universités au CNAM et à l’ESCP Business School, ainsi que Directrice du Learning Lab Human Change, s’est entretenue avec Erwan Robin-Prévallée, Ingénieur commercial chez QWAM.


ERP: Nous sommes éditeur de logiciels spécialisés dans l’analyse de tout type de données textuelles. Nous avons une solution qui s’appelle QWAM Text Analytics qui est capable, en standard, de comprendre jusqu’à 70% du texte analysé. On estime que c’est un niveau Bac+3 générique et très rapidement on est capable d’adapter ce modèle pour monter à un niveau Bac+5 thématique, notamment dans le secteur RH.

CD: Quelles solutions vous proposez avec cette intelligence artificielle pour les ressources humaines ? Comment cela peut les enrichir, les augmenter ?

ERP: On a deux grandes familles de cas d’usage pour les ressources humaines.

La première, c’est l’analyse des sentiments lors d’enquêtes collaborateurs. Il y a beaucoup de sociétés qui sondent leurs collaborateurs, avec des questions fermées et des questions ouvertes. Nous avons une solution qui permet de favoriser l’usage des questions ouvertes et de venir analyser le contenu de ces réponses, jusqu’à faire de l’analyse de sentiments. Nous sommes capables de détecter des sentiments non pas simplement sur l’intégralité de la réponse, mais dans le cœur des phrases : des sentiments liés à une entité, un concept… Ainsi il est possible de sonder correctement l’humeur de ses collaborateurs.

QWAM Text Analytics est capable, en standard, de comprendre jusqu’à 70% du texte analysé. C’est un niveau Bac+3 générique, et très rapidement on est capable d’adapter ce modèle pour monter à un niveau Bac+5 thématique.

La deuxième est que nous sommes capables d’analyser des documents : l’analyse de CV, l’extraction de compétences, l’analyse d’offres d’emploi pour savoir quels sont les besoins au niveau d’un territoire ou d’une entreprise…, et l’analyse d’offres de formation. L’idée est de proposer des solutions clé-en-main dédiées de datavisualisation pour identifier dans un endroit, une organisation, une entreprise, un territoire… les offres d’emploi nécessitant tel type de compétence, ainsi que les candidats qui ont ces compétences. S’il y a un match, c’est très bien – sinon on va voir du côté des offres de formation sur ces compétences. Si elles existent, c’est très bien – sinon on va pouvoir adapter les offres de formation pour répondre aux besoins des entreprises.

CD: Et quels sont vos clients ?

ERP: Nous avons un modèle qui s’adapte très facilement donc on travaille avec de nombreuses industries. On travaille beaucoup avec le secteur public, le Ministère des Armées, la Marine Nationale, le Gouvernement… On travaille avec quasiment toute la « presse papier » française, avec des assureurs… bref, avec tout type d’organisation !

CD: Merci Erwan !